Restez connecté !

WTA

WTA 1000 Dubaï : une journée de plus au bureau pour Iga Swiatek

Iga Swiatek WTA 1000 de Dubaï 2023
Source image : WTA (screenshot)

Iga Swiatek s’est qualifiée sans encombre pour le troisième tour du WTA 1000 de Dubaï après une énième large victoire, contre Leylah Fernandez 6/1 6/1. Tenante du titre, la Polonaise affrontera la Russe Liudmila Samsonova pour une place en quart de finale.

Les journées passent et se ressemblent pour Iga Swiatek. Après avoir fait le doublé au WTA 500 de Doha, la Polonaise est bien partie pour conserver son titre à Dubaï. Prendre Leylah Fernandez en ouverture de tournoi n’est clairement pas un cadeau mais la numéro 1 mondiale a su se rendre la tâche facile. Une victoire assez expéditive qui ne reflète pas forcément l’engagement mis dans le match par la Canadienne.

Iga Swiatek au-dessus de la mêlée

Depuis un an, il y a Iga Swiatek et le reste du monde. Non, ce n’est pas une nouvelle version de téléréalité mais bien un constat sur le circuit féminin. Très peu de joueuses ont réussi à enrayer la machine polonaise. Et sur ce début de saison, dans les tournois individuels, seule Elena Rybakina, par sa puissance et son agressivité, est sortie gagnante de son duel contre la numéro 1 mondiale.

Sur ce match, Iga a récité son jeu. Au départ embêtée avec sa première balle, la Polonaise assurait lors des échanges avec son fameux coup droit et une profondeur de jeu terrifiante. Terrifiant comme son regard tout au long de la rencontre qui en dit long sur sa concentration ultime et son envie de vaincre. À l’instar d’un Djokovic, elle possède un avantage mental sur ses adversaires qui fait que l’addition est très souvent salée. Son service est comme toujours une base de son succès avec 5 aces passés, dans des moments importants. Son revers, long de ligne ou croisé, fait merveille et son jeu de jambes lui permet de bouger très vite.

Leylah Fernandez, l’agreseuse anesthésiée

Comme évoqué, le seul moyen de battre Iga Swiatek en ce moment est de l’agresser au maximum et d’empêcher qu’elle rentre dans le court pour trouver de la longueur de balle. Leylah Fernandez a bien compris le message et dès les premiers coups de raquette, on a senti qu’elle n’était pas venue pour garnir le tableau de chasse de la Polonaise. Malheureusement, le suspense n’a pas duré longtemps puisque la finaliste de l’US Open 2021 était menée 4-0 au bout de 20 minutes non sans avoir montré de belles choses.

La précision et l’envie de la Polonaise auront eu raison de Leylah Fernandez, qui a lâché du lest à mesure que la rencontre avançait. Quelques chiffres édifiants : 50% de premières balles sur le match pour la Canadienne avec seulement 35% d’entre elles converties en points. Autrement dit, la 37e mondiale n’a marqué que 7 points sur sa mise en jeu… Quand elle ne servait pas, son agressivité a été anesthésiée par la tenante du titre avec seulement 36% de points glanés en retour.

Pour ce deuxième affrontement entre les deux, Leylah Fernandez est encore loin du niveau de la Polonaise et s’incline logiquement malgré une volonté de se battre, ce qui est à souligner. Iga Swiatek poursuit son bonhomme de chemin et sa prochaine victime, adversaire pardon se nomme Liudmila Samsonova.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans WTA