Restez connecté !

ATP

Première réussie pour Fritz : match sérieux, service millimétré, et mental en place, malgré sa grinta Rafa n’a rien pu faire

Taylor Fritz
Source image : Eurosport (screenshot)

Pour conclure cette première journée des ATP Finals, Taylor Fritz se paye Rafael Nadal 7/6 6/1. L’Américain disputait son premier match dans cette compétition. Des débuts plus que réussis contre un Rafa en manque total de repère. L’Américain pourrait être l’invité surprise de cette édition. 

Contrairement à Felix Auger-Aliassime, Taylor Fritz a réussi sa première au Masters face à Rafael Nadal. Une solide victoire en deux sets, 7/6 6/1 dans un match à deux vitesses. Une première manche très accrochée. Fritz solide comme l’acier sur son engagement. De même pour Nadal dans la globalité. Seule frayeur à 3-3, où l’Espagnol doit sauver trois balles de break. On compte tout de même sept jeux blancs, soit plus de la moitié du set, preuve de l’impérialité au service des deux protagonistes.

Sans de grandes fulgurances techniques, mis à part cette volée de dos en extension courte croisée du n°2 mondial, ils se dirigent vers un tie-break. Moment que l’homme aux 22 Grand Chelem foire totalement et dès le début. Les trois premiers points de Nadal se résument à une double faute, un coup droit direction le toit du Pala Alpitour, et une balle coincée dans la raquette. Pas génial pour commencer face à un adversaire qui ne laisse aucune ouverture sur son engagement. Avec un départ pareil, le matador concède le premier set et perd ainsi son huitième tie-break dans ses dix derniers joués au Masters.

Puis vient le deuxième set qu’on attendait au même niveau d’intensité et de suspense. On se mettait le doigt bien profond dans l’œil. L’Américain s’est montré impitoyable en cadenassant tous les points sur son service. De l’autre côté, on a senti une grosse baisse de régime chez la tête de série n°1. Nadal a enchaîné vilaines fautes, galère à gagner son service, et langage corporel au plus bas. Sûrement un coup de Rafa Jr qui fatigue son père. Malgré tout, la grinta est encore présente chez le Majorquin, même dans les moments les plus compliqués. Et c’est pour ça qu’on l’aime.

Fritz a breaké très vite pour ensuite mener 4-1. Puis est arrivé ce jeu interminable qui aurait pu faire tourner la rencontre si Nadal avait concrétisé son occasion. Cependant, le remplaçant d’Alcaraz a serré les dents pour arracher ce jeu. À 5-1 un flash de la remontada contre Daniil Medvedev au Masters 2019 est apparu un bref instant, avant que Fritz ne ferme boutique sur son engagement.

Nadal Medvedev

Oui, Nadal a gagné ce match

Nadal au fond du trou ?

On sait depuis le début de sa carrière que passé l’été, il n’y a plus grand chose à tirer de Rafael Nadal. Mais cette année sûrement encore un peu plus. Depuis son forfait en demi-finale à Wimbledon, l’Espagnol a enchaîné les contre-performances. En quatre mois et trois tournois, l’ancien n°1 mondial a réalisé deux first (Cincinnati et Bercy) et un huitième de finale perdu contre Tiafoe à l’US Open. Sans oublier son double perdu pour la dernière de Roger à la Laver Cup. Si on rajoute cette défaite d’entrée du soir, bien que non éliminatoire, cela fait trois défaites consécutives en simple (contre trois ricains), une première pour lui depuis 2009. On peut même pousser la stat jusqu’en 2004 si l’on veut trois défaites dans trois tournois différents.

La question maintenant c’est comment va-t-il pouvoir se relever de ce tourbillon infernal ? On sait que Nadal est un Phoenix, il nous l’a montré tellement de fois. Mais jamais en novembre. Son prochain match contre Auger-Aliassime fait déjà office de petite finale. Difficile de le mettre favori après sa prestation du soir. L’énergie du désespoir pourrait être sa seule providence.

Taylor Fritz rejoint Casper Ruud au sommet du groupe vert en remportant la belle de la saison contre Rafa. Les deux outsiders ont déjoué les pronostics du jour. Après un tel match et sans que personne ne s’y attende, Taylor Fritz pourrait bien devenir la belle histoire de ces ATP Finals. 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans ATP